#letram#montpellier#transportsencommun#l

LE TRAM

 

Acrylique, posca , caparol sur toile

En tant que Montpelliéraine, j'ai vu les débuts du Tram en 2000, et j'ai d'emblée été séduite par la démarche esthétique, le parti pris coloré.
Par ailleurs, j'ai toujours aimé les transports en commun, espaces de vacuité et de croisements aléatoires.Ces "pseudo rencontres" m'ont toujours intriguée. Parfois de regards se croisent, que reste-t-il de ces échanges muets? Que pouvons nous deviner à partir de ce que les autres donnent à voir d'eux même?
Par ce travail, je m'interroge sur la présence, l'absence, la mémoire, l 'oubli, sur les codes visuels , l'incommunicabilité et sur la réalité.
Ces tableaux sont réalisés à partir d'une collection importante de photos que j'ai prises " à l'instinct " dans les rames. Le coté formel de la peinture m'a permis de restituer, traduire et réinterpréter ces moments. L'utilisation de flous, parfois de taches imprécises, de " manques ", ou de transparences m'a aidée à traduire ces sensations d'instantané, de vitesse, de mélanges de plans.